LE GEL ET LES MILLESIMES

LE GEL ET LES MILLESIMES

Après une année blanche due aux fortes gelées de fin avril 2017, c’est au tour du millésime 2019 d’être impacté par le gel partiel du 6 mai.

La taille tardive a permis aux bourgeons secondaires d’être en partie épargnés.

La deuxième pousse permet d’envisager une récolte limitée à une dizaine de milliers de bouteilles.